On revoit les scènes sous les camions de GP ou aux US, les pilotes tenus par les mécaniciens pendant que d’autres mesurent je ne sais quoi sur l’amortisseur. On les voit également se coucher sous la machine pour mettre des coups de tournevis.. Mais que font ils ???

Depuis tout petit, même si les réglages étaient restreints sur mon 80CR, ces « clics » m’attiraient ! Mais à part la tension du ressort et le réglage de détente, il n’y avait hélas pas grand chose…

Aujourd’hui tout a changé…à l’extrême !!! 3 molettes en haut, une ou deux en bas : c’est devenu le cockpit d’un Boeing 747 et peu sont ceux qui s’en sortent…voir qui sentent la différence une fois les réglages effectués !

Alors avec MX TEST, aujourd’hui on reprend les basespour avoir un amortisseur ENFIN bien réglé !

 

CHAPITRE 1 : le ressort

Les motos sont généralement étudiées pour des pilotes pesant entre 70 et 80kg. Donc si vous êtes en dessous ou au dessus, vous ne pourrez pas faire autrement que de passer par la case « achat de ressort » La bonne nouvelle ? Il se gardera et ne change pas d’année en année ! (Mais ne grossissez plus évidemment !)

Il faut désormais régler la pré-contrainte du ressort.
Le sag est la différence entre la moto sur le trépied et la moto au sol. Il se mesure entre l’axe de roue arrière et le bout du silencieux par exemple.
Mètre à ruban, pige de mesure BUD, tant que vous parlez en Centimètres, cela me va !

Il faut que la valeur soit comprise entre 40 et 45mm sur les 4T qui font du MX et entre 35 et 40mm pour les deux temps !
Dans le cas où votre truc, Bizarrement, c’est l’enduro, mettez 5mm de moins.
Donc entre 30 et 35mm pour une EXC (2 temps) et entre 35 et 40mm pour une FE (4 temps)

Comment changez cette valeur ? Simple !
Il suffit de SERRER le ressort en le vissant pour aller du côté obscur des enduristes (30mm) et il faut le desserrer pour aller dans les valeurs nobles du SX US soit autour de 42-45mm

 

CHAPITRE 2 : la détente

Désormais, il s’agit de régler la détente. Attention, ce réglage, contrairement aux autres qui sont plus pour le confort, agit directement sur le chrono !!! Donc il ne faut pas se louper !
Une moto doit remonter VITE ! Car l’idée est que l’amortisseur reviennent le plus rapidement possible dans sa position de départ.
Car si au premier trou, il n’a pas le temps de remonter et bien au 4 ème trou vous serrez sur la partie béton de l’amortisseur : le fond.

Donc appuyez sur la selle de manière énergique et assurez vous qu’il remonte vite…en s’arrêtant net au dessus.
S’il continue de faire l’ascenseur, une fois arrivé au dessus, c’est que vous êtes trop ouvert ! Resserrez alors les clics du bas. Vérifiez TOUJOURS ce réglage de détente : c’est important.

 

CHAPITRE 3 : La compression

Pour le réglage de Compression (les clics du dessus) : mettez vous au milieu dans un premier temps et roulez ! Arrêtez vous et desserrez de 6 clics, puis revenez au milieu pour essayer à nouveau mais en serrant de 6 clics.
Choisissez simplement ce que vous avez préféré entre ce -6 / 0 +6

Attention : le réglage de haute vitesse, qui s’actionne avec une clef de 14 ou 17, autour de la vis de réglage de compression, est un piège ! Il fait généralement 4 tours. Mon conseil est de tout fermer en serrant, puis d’ouvrir de 3 tours.
Pour les trous et les whoops, c’est magique !!

Bon ride !!
10 octobre, 2022 — Pierrick Paget
Balises: reglages

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés